RAPPORT ANNUEL 2011-2012

Un gars le soir

Du lundi au jeudi, Jean-François Mercier accueille le public dans son garage double spécialement aménagé pour 30 minutes de variétés sous le signe de l’irrévérence.

Mr. Young

Adam Young, un enfant prodige, s’apprête à commencer sa neuvième année… pour la deuxième fois. Après l’avoir terminée en 35 minutes la première fois, il a rejoint les élèves de l’école secondaire Finnegan en tant que professeur de sciences.

Project Contrast

Project Contrast plonge le joueur dans le monde d’esprits en train de mourir, où ils doivent voyager dans des souvenirs très clairs et des craintes et des émotions depuis longtemps enfouies.

Administration des programmes

Le Fonds des médias du Canada (FMC) a réitéré sa collaboration avec Téléfilm Canada en vue de l’administration de ses programmes pour 2011-2012.

L’administrateur des programmes du FMC/Téléfilm Canada (APFMC) a reçu 1 834 demandes pour l’exercice 2011-2012, un nombre semblable par rapport à l’exercice précédent. De toutes les demandes reçues, 1 298 ont obtenu du financement, soit d’un peu plus de 10 % à l’exercice précédent.1

Nombre de demandes approuvées en 2011-2012

 

TV

MN

Total

Volet expérimental

Production

s.o.

45

45

Développement

s.o.

39

39

Mise en marché

s.o.

6

6

Total, volet expérimental

 

s.o.

90

90

Volet convergent

Production

513

181

694

Développement

317

172

489

Doublage et sous-titrage

24

1

25

Total, volet convergent

 

854

354

1 208

Total général

 

854

444

1 298

Afin d’aider les clients à mieux comprendre les principes directeurs des programmes du FMC, l’APFMC a rencontré plus de 150 producteurs, de Halifax à Vancouver. Il a également organisé une centaine de réunions et d’appels de suivi après la publication des décisions relatives au volet expérimental pour aider les requérants dont le projet n’avait pas été retenu à mieux préparer leur soumission en vue de la prochaine ronde. Il a continué d’offrir aux producteurs des services de consultation préalables au dépôt de leur demande pour assurer la satisfaction de tous les critères d’admissibilité et optimiser l’accès à un ou à plusieurs programmes du FMC.

L’APFMC déploie des efforts constants pour améliorer son service à la clientèle. C’est pourquoi il continue de promouvoir ses services eTéléfilm, grâce auxquels les clients peuvent déposer et signer leurs demandes de financement par voie électronique, accéder aux renseignements concernant leur demande et en suivre l’état d’avancement tout au long du processus d’administration de dossier. Il est à noter que le service permet de traiter les dossiers en coordination deux fois plus rapidement que les délais normaux, ce qui en accélère l’analyse.

L’APFMC a également continué d’offrir et de promouvoir son service de dépôt direct auprès des clients. En 2011-2012, plus de 260 clients du FMC se sont inscrits au service, qui permet d’accélérer le versement des fonds. Il s’agit d’une hausse de 63 % par rapport à l’exercice précédent, pendant lequel 160 clients s’étaient inscrits.

Les délais de traitement des demandes dans certains programmes ont été réduits par rapport à l’exercice précédent, notamment dans le programme des enveloppes de rendement. En 2011-2012, la majorité des demandes ont été présentées au titre de ce programme. Cependant, les cibles de service n’ont pas été entièrement atteintes en raison du volume de demandes non traitées en 2010-2011. Cette situation est attribuable à la mise en place de nouveaux programmes, à la hausse du nombre de demandes des producteurs et à la nécessité de travailler avec une nouvelle clientèle intéressée par les programmes sélectifs du FMC, qui en sont à leur deuxième année. Plusieurs initiatives de simplification ont été entreprises en 2011-2012, mais il y a toujours place à l’amélioration, notamment pour réduire les délais d’analyse et assurer le respect du calendrier établi en début d’année. Le FMC et l’APFMC poursuivront leur étroite collaboration pour simplifier les procédures et atteindre ces objectifs.

Délais de traitement (jours) — 2011-2012

 

Cible selon l’entente de services Réel Écart par rapport à la cible
TV MN TV MN TV MN
Volet expérimental Production

Décision sélective

  55   53,7   1,3

Contrat et 1er versement

  30   18   12

Version Bêta

  10   4,5   5,5

Coût final

  31       s.o.
Volet expérimental Développement et mise en marché

Décision sélective

  55   49,6   5,4

Contrat et 1er versement

  20   18,2   1,8

Autres versements

  20   28,8   (8,8)
Enveloppes de rendement Production

Contrat et 1er versement

30,5 30,5 37,1 44,8 (6,6) (14,3)

1er montage/Version Bêta

7 7 4,2 4,6 2,8 2,4

Coût final

31 31 37,1 40,9 (6,1) (9,9)

Composante MN non financée

  31   28,6   2,4
Programmes sélectifs
Production

Contrat et 1er versement

50,5 50,5 40,4 42,5 10,1 8,7

1er montage/Version Bêta

7 7 4 3 4 3,6

Coût final

31 31 36,7   (5,7)  

Composante MN non financée

  31   42,6   (11,6)
Enveloppes d’aide au développement des télédiffuseurs de langue anglaise

Contrat et 1er versement

24 24 47 53,3 (23) (29,3)

Autres versements

6 6 8,4 7,2 (2,4) (3,9)

Composante MN non financée

  24   42,1 (1,2) (18,1)
Enveloppes sélectives (langue française) Développement

Contrat et 1er versement

41,5 41,5 40,4 43,1 1,1 (1,6)

Autres versements

6 6 8,8 9,2 (2,8) (7,4)

Composante MN non financée

  41,5   35,3   6,2
Doublage et sous-titrage

Contrat et 1er versement

15,5 15,5 18,5 12 (3) 3,5

Autres versements

6 6 14,1   (8,1)  

1Le nombre d’applications approuvées exclut les composantes de médias numériques non financées approuvées pour répondre aux critères d’admissibilité du volet convergent. Il y a eu 194 composantes de médias numériques non financées approuvées en 2011-2012 et 182 en 2010-2011.

Retour Haut de la page